Niederanven

Construction d'une maison passive à Niederanven

Le projet traite le thème récurrent de la maison en bande en la revisitant. Il s’agissait de revoir les codes de la répétition en y introduisant de la diversité. Le but était de créer un ensemble cohérent bien que chaque maison soit différente en tenant compte de l’orientation, des vues mais surtout des besoins spécifiques de chaque famille. Les maisons sont compactes, leur taille varie de 160 à 210 m2 pour des programmes allant de 4 à 6 chambres. Le sujet de la promiscuité a été traité en positionnant les séjours des deux maisons centrales à l’étage, tandis que ceux des deux maisons latérales se situent au niveau du jardin. L’intégration architecturale des garages a également été abordée. Ils sont, soit intégrés dans le volume des maisons, soit accolés à celles-ci. Leurs toits proposent de belles terrasses attenantes aux séjours et leur revêtement se fond avec l’ensemble des façades et les fait disparaitre. Côté jardin, les maisons sont prolongées par des terrasses couvertes aux rez de manière à offrir d’autres terrasses aux étages. Les rangements extérieurs sont intégrés dans ces volumes. Les garde-corps sont également en bois afin de limiter l’expression de l’ensemble à une seule matérialité. Le choix d’une construction bois permet de modifier simplement les maisons dans le temps sans devoir recourir à des travaux lourds. Cela participe à la résilience de l’ensemble.

Architecture

Le projet traite le thème récurrent de la maison en bande en la revisitant. Il s’agissait de revoir les codes de la répétition en y introduisant de la diversité. Le but était de créer un ensemble cohérent bien que chaque maison soit différente en tenant compte de l’orientation, des vues mais surtout des besoins spécifiques de chaque famille. Les maisons sont compactes, leur taille varie de 160 à 210 m2 pour des programmes allant de 4 à 6 chambres. Le sujet de la promiscuité a été traité en positionnant les séjours des deux maisons centrales à l’étage, tandis que ceux des deux maisons latérales se situent au niveau du jardin. L’intégration architecturale des garages a également été abordée. Ils sont, soit intégrés dans le volume des maisons, soit accolés à celles-ci. Leurs toits proposent de belles terrasses attenantes aux séjours et leur revêtement se fond avec l’ensemble des façades et les fait disparaitre. Côté jardin, les maisons sont prolongées par des terrasses couvertes aux rez de manière à offrir d’autres terrasses aux étages. Les rangements extérieurs sont intégrés dans ces volumes. Les garde-corps sont également en bois afin de limiter l’expression de l’ensemble à une seule matérialité. Le choix d’une construction bois permet de modifier simplement les maisons dans le temps sans devoir recourir à des travaux lourds. Cela participe à la résilience de l’ensemble.

Localité

Niederanven

Réalisation

2015

Chef de projet

Eléonore De Ville

Prestation(s)

Architecture

Classe énergétique

AA / maison passive

Photographe

Eric Chenal

Architecture

Le projet traite le thème récurrent de la maison en bande en la revisitant. Il s’agissait de revoir les codes de la répétition en y introduisant de la diversité. Le but était de créer un ensemble cohérent bien que chaque maison soit différente en tenant compte de l’orientation, des vues mais surtout des besoins spécifiques de chaque famille. Les maisons sont compactes, leur taille varie de 160 à 210 m2 pour des programmes allant de 4 à 6 chambres. Le sujet de la promiscuité a été traité en positionnant les séjours des deux maisons centrales à l’étage, tandis que ceux des deux maisons latérales se situent au niveau du jardin. L’intégration architecturale des garages a également été abordée. Ils sont, soit intégrés dans le volume des maisons, soit accolés à celles-ci. Leurs toits proposent de belles terrasses attenantes aux séjours et leur revêtement se fond avec l’ensemble des façades et les fait disparaitre. Côté jardin, les maisons sont prolongées par des terrasses couvertes aux rez de manière à offrir d’autres terrasses aux étages. Les rangements extérieurs sont intégrés dans ces volumes. Les garde-corps sont également en bois afin de limiter l’expression de l’ensemble à une seule matérialité. Le choix d’une construction bois permet de modifier simplement les maisons dans le temps sans devoir recourir à des travaux lourds. Cela participe à la résilience de l’ensemble.